a

11 + 6 =

DreamStudio SA

Escape game

Tout a commencé par un voyage…

Tout commence lors de notre voyage aux Etats-Unis à Orlando en 2019.
Deux semaines pour visiter les parcs d’attractions et les centres de loisirs afin de profiter au maximum de notre séjour
.

Peu à peu une idée germe en nous…

Pourquoi ne pas ouvrir un centre de loisir ?

De retour en Suisse, on se met à cogiter. Étant déjà fan des jeux d’évasion (Escape Game), on fait des recherches pour expérimenter tous les centres disponibles. Rapidement, on constate que la région du Nord Vaudois est moins ciblée.

On décide d’entreprendre un grand tour des salles de jeux d’évasion, d’un centre de loisir à un autre, on remarque assez vite que notre projet pourrait prendre place ; on s’investit dans nos recherches pour en déterminer sa faisabilité.

Malheureusement le COVID arrive avec son lot de restrictions et les ralentissements que tout le monde a connu. Dès que le gouvernement autorise à nouveau les activités de loisirs, on se remet à plancher sur notre idée.

Une année passe alors pour prendre contact avec les différents acteurs du marché , on explique à chacun nos envies, nos thèmes de prédilection et notre vision du modèle d’affaire. Sur la base des offres et des contacts établis, nous décidons alors de travailler avec une entreprise qui partage les mêmes valeurs que nous.

Parallèlement, on se met à visiter des locaux qui pourraient accueillir notre petite société qui vient d’être créée. Finalement notre choix se porte sur la commune de Sainte-Croix (VD) car on y voit un réel potentiel. Nous visitons plusieurs locaux et nous trouvons celui qui correspond à nos attentes. Arrive le moment de mettre toute la machine en route, un parcours semé d’embûches et riches en enseignements. De plus, le canton de Vaud est extrêmement pointilleux sur la démarche à suivre en comparaison des cantons voisins. La sécurité et le respect des normes ne doit pas être bienveillant ; on le comprend, on ne baisse pas les bras, on réunit les compétences et on suit les processus.

Les travaux démarrent finalement à la fin du mois de novembre 2022 avec l’impulsion et le soutien, d’une part, de la commune qui nous autorise à commencer les travaux selon les recommandations de la mise à l’enquête, d’autre part, à la gérance qui est d’accord également d’engager les ressources pour les modifications qui leur incombent.

Petite entreprise que nous sommes, nous décidons de faire fonctionner les PME de la région avec qui nous pouvons dialoguer et garantir le respect des travaux en termes de délai et de prix.